Stratégie et Idées

Stratégie d'investissement

Aujourd’hui, dans un contexte de taux très bas en Europe et à peine plus élevés aux Etats-Unis, mais dans des situations monétaires différentes et face à une volatilité faible sur les actions, nous privilégions :

Sur la partie obligataire :

  • Malgré notre préférence pour les emprunts privés au détriment des emprunts d’Etat, nous sommes neutres sur les obligations Corporates compte tenu des valorisations globalement tendues mais des opportunités existent sur certains segments.
     
  • Nous sous-pondérons les obligations gouvernementales du fait de l’asymétrie risque/rendement défavorable.
     
  • Nous privilégions une duration faible que ce soit en Europe (la déflation s’éloigne, d’où une possible remontée des taux sur la partie longue) ou aux Etats-Unis (poursuite de la normalisation de la politique monétaire par la Fed).

Sur la partie action :

  • Nous avons opté pour un positionnement neutre compte tenu des niveaux de valorisations et des positions différenciées dans le cycle d’expansion économique parmi les grandes zones géographiques.
     
  • Parmi ces grandes zones géographiques : aux Etats-Unis la croissance reste modérée, les valorisations élevées et des incertitudes planent sur les mesures de Trump. En Europe, les perspectives d’activité sont en hausse et les valorisations ne sont plus bons marchés. Au Japon, les perspectives d’activité sont en hausse modérée et les valorisations élevées mais un JPY plus faible pourrait favoriser les bénéfices des sociétés. Dans les marchés émergents, les perspectives économiques reviennent dans une dynamique favorable et les valorisations sont attractives mais ces marchés sont en perte de momentum.

Idées d'investissement

Dans l’environnement des marchés monétaires, compte tenu des niveaux de rendement proche de zéro, la CMB a mis en place un programme de placement dénommé Dual Currency Deposit, qui s’adresse aux clients internationaux habitués à gérer leurs portefeuilles en multi-devises, afin de leur proposer des solutions d’investissement offrant des surplus de rendement attractifs pour un niveau de risque donné. En raison du positionnement de ce type de placement, réservé à une clientèle avertie, les montants minimum de souscription ont été fixés à 400.000 EUR ou équivalent dans les principales devises des pays développés, pour des durées de trois mois ou six mois.

Le Dual Currency Deposit (DCD) est un dépôt à terme assorti d’une vente de Call de la devise du dépôt à terme contre une devise alternative. Cette vente d’option permet un surcroît de rendement par rapport au dépôt à terme, matérialisé par l’encaissement d’une prime lors de la constitution du DCD. En contrepartie, cette vente d’option génère un risque de change à échéance du placement, sur la devise alternative. En effet, à l’échéance convenue, les modalités de remboursement procèdent de l’évolution d’un cours de change entre les deux devises, selon les caractéristiques contractuelles de l’option de change vendue dont notamment le cours de conversion (strike) qui déterminera la devise de remboursement du dépôt à terme. Si le cours de conversion n’est pas  atteint à la date de référence, l’option de change est nulle et le montant du dépôt remboursé reste dans la devise de placement. Si le cours de conversion est atteint ou franchi (et par conséquent, si la devise alternative s’est affaiblie par rapport à la devise de placement) à la date de référence, le montant du dépôt remboursé est converti automatiquement dans la devise alternative au cours de conversion.

Les clients internationaux visés par cette offre peuvent ainsi bénéficier de niveaux de rendements supérieurs aux conditions de marchés monétaires, à la condition que la devise alternative convenue ne s’affaiblisse pas au-delà du cours de conversion contractuellement prévu.

Une fiche détaillée peut être consultée sous ce lien: Fact Sheet Dual Currency Note

 

 

Le fonds Monaco Convertible Bond Europe permet de profiter d’une hausse des marchés actions européens via la convertibilité des obligations en actions, tout en bénéficiant d’un coussin obligataire en cas de sous performance des marchés actions.